Pour Necla Kelek, l’islam n’est pas adapté à la modernité

En Allemagne sera organisée début mai une conférence sur l’islam qui débattra de l’intégration des musulmans. La sociologue allemande d’origine turque Necla Kelek en profite pour passer à la loupe différentes propositions de réforme de l’islam et formuler quelques critiques à l’encontre de cette religion. « L’islam, bien qu’il soit présent en Europe depuis 1 400 ans, n’a jamais pu prendre racine. Il s’agit d’une religion arabe, même si elle se veut universelle. L’islam ne connaît aucune individualité, sa vision de l’humanité n’est pas adaptée à la modernité, qui réclame des individus responsables d’eux-mêmes ; l’islam suit un autre modèle de société, collectiviste celui-là. Il a non seulement la prétention d’être une croyance, mais il se pose en religion de l’unité de la vie, de la foi, de la loi et de la politique. Cela va à l’encontre de la laïcité. L’islam tente d’imposer des droits collectifs, alors qu’une société éclairée défend avant tout le droit de l’individu. »

Frankfurter Allgemeine Zeitung – Allemagne | 25.04.2007

Publicités
Publié dans 1. Étiquettes : . Commentaires fermés sur Pour Necla Kelek, l’islam n’est pas adapté à la modernité
%d blogueurs aiment cette page :